Blagues sur le tennis de table

Un adversaire coriace

Dans un tournoi européen, trois joueurs anglais découvrent qu’ils allaient tous à jouer contre un joueur irlandais formidable.

Lorsqu’il est appelé à la table, le premier joueur anglais signala à ses coéquipiers qu’il allait tenter de le rendre fou, de telle sorte qu’il perde sa concentration et joue mal. Il se dirigea vers le pongiste irlandais, lui serra la main et lui dit : « Salut, j’ai entendu dire que votre St Patrick était une tapette », L’irlandais  « Oh vraiment, hmm, je ne le savais pas ». L’épreuve commença et l’Irlandais détruisit le premier joueur anglais.

Intrigué, le joueur anglais de retour vers ses copains leur dit  « Je lui ai dit que Saint Patrick était une tapette et il ne s’en ait même pas soucié ! «Tu ne sais pas comment lui parler, regarde et apprend » dit le second.

Plus tard dans le tournoi, le deuxième joueur anglais se rapproche de l’Irlandais avant de l’affronter. Il se dirigea vers lui, lui serra la main, et lui dit : «Salut, j’ai entendu dire que votre St. Patrick était un travesti », l’irlandais  « Oh, wow, je ne savais ça, je vous remercie de me l’apprendre ». La partie commença et l’Irlandais ne fit qu’une bouchée du second joueur anglais.

Choqué, le joueur anglais retourna voir ses amis. « Tu as raison, il est inébranlable ! » Le troisième joueur anglais dit : « Non, non, non, je vais vraiment lui faire perdre son sang-froid, il vous suffit de me regarder et d’apprendre. »

Lorsque son tour fut venu, le troisième joueur anglais se dirigea vers le pongiste irlandais, lui serra la main, et lui dit : « C’est un fait, votre St. Patrick était un Anglais » ce sur quoi l’Irlandais répondit : « Ouais, c’est ce que vos copains essayaient de me dire depuis tout à l’heure ».

ping-pong contre moustique

Les visiteurs italiens

Une équipe italienne de tennis de table voyage dans le sud des États-Unis pour participer à un tournoi. Pendant leur séjour, ils logent dans les dortoirs d’une université traditionnelle très conservatrice.

À leur arrivée, le régisseur, une personne très conservatrice annonça : « Les dortoirs féminins ne seront pas accessibles aux joueurs masculins. Il est interdit aux pongistes masculins de se rendre dans le dortoir des femmes. Toute personne qui enfreint cette règle sera condamnée à une amende de 20 $ la première fois. ». Le régisseur a poursuivi : « Toute personne prise à enfreindre cette règle une seconde fois sera condamnée à une amende de 60 $ et si vous êtes pris une troisième fois vous cela coûtera une amende de 180 $. Y a-t-il des questions ? »

A ce moment-là, un joueur italien du groupe a demanda : « Et combien ça coute pour un laissez-passer journalier ? »

 

Balles de ping-pong

balle-de-ping-pong-droleTrois hommes se trouvent dans un bar. L’un d’entre eux était dur d’oreille. Ils étaient tous en train de prendre un verre au moment où une belle femme entre dans le bar.

Elle dit : «L’homme qui me rapporte les plus grandes balles de ping-pong m’aura comme esclave sexuelle pour la journée. Donc, tous les hommes se précipitèrent, et le premier revient avec des balles de taille décente, tout à fait classique. Ensuite, le suivant arrive avec les mêmes balles un peu plus grandes. Ensuite, un autre homme revient avec d’énormes boules avec des poils partout dessus.

La dame dit : « Ce ne sont pas des balles de ping-pong! Que diable est-ce ? »

L’homme dit «  Hein ?!? Comment, je croyais que vous vouliez les balles de King Kong »

Louis, le petit malin

Un jour, une enseignante annonça à sa classe que chaque vendredi, elle va poser une question et que toute personne qui y répondra correctement pourra ne pas aller à l’école le lundi suivant.

Le premier vendredi, l’enseignant demande: « Combien de grains de sable y a-t-il sur la plage ? » Inutile de dire que personne ne pouvait répondre.

Le vendredi suivant, l’enseignant demande à la classe, «  Combien y a-t-il d’étoiles dans le ciel ? » et là, encore une fois personne n’avait la réponse. Frustré, le Louis décida que le vendredi suivant, il trouvera quelque à répondre afin de profiter d’un week-end de 3 jours.

Le jeudi soir, Louis pris deux balles de ping-pong et dessina des poils dessus. Le lendemain, il les amène à l’école dans un sac en papier. A la fin de la journée, juste avant le moment où le professeur s’apprête à poser la question de la semaine, Louis vida le sac à l’étage afin de faire rouler les balles de ping-pong jusque devant la salle de classe. Compte tenu que la classe est pleine de jeunes enfants qui trouvent toute perturbation amusante, toute la classe se mit à rire.

Le professeur dit alors : « D’accord, qui est le gros malin qui laisse trainer ses balles partout ? »

Immédiatement, le petit Louis se leva et dit : « Dominique Strauss Kahn, on se voit mardi ? »

Diplomatie Ping-Pong

Les mystères du ping-pong

Un homme qui avait été papa un an plus tôt demanda à son enfant « quel cadeau veux-tu pour ton anniversaire ? ». L’enfant répondit dit : « Une balle de ping-pong » Lors de son deuxième anniversaire, le père lui posa la même question à laquelle l’enfant répondit « Une balle de ping-pong »

A son 24ème  anniversaire, le père demanda, « Quel cadeau veux-tu ? » Son fils lui répondit « Une balle de ping-pong » Le fils se marie et à sa lune de miel, sa femme lui demanda : « Qu’aimerais-tu comme cadeau ? »  Il lui répondit, « Une balle de ping-pong »

A son 25ème anniversaire de mariage, sa femme a lui demanda : «Qu’est-ce cadeau aimerais-tu ? »  Il répondit « Une balle de ping-pong »

Quand ses enfants deviennent plus âgés, ils lui demandèrent à son anniversaire : « Papa, quel cadeau veux-tu ? », il répondit : « Une balle de ping-pong »

Enfin, sur son lit de mort, toutes les personnes qui lui avaient offert des balles de ping-pong, vinrent à lui et lui demandèrent : « Pourquoi avez-vous demandé des balles de ping-pong tout au long de votre vie ? ». Il répondit « j’ai demandé une balle de ping-pong à chaque anniversaire parce que … »

Et il mourut … avant d’en annoncer la raison !

 

Laisser une réponse