Comment lacer ses chaussures avant une course

laçage chaussure sport Le premier challenge des tous petits est d’apprendre à lacer ses chaussures. Ce qui semble être un acquis durant toute la vie mérite que l’on s’y attarde quelque peu car lacer correctement ses chaussures n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y parait. L’art du laçage réside en le fait que les pieds, dont la morphologie peut différer d’un pied à l’autre, doivent être maintenus en place comme il se doit. Certains coureurs ajustent la tension exercée, à plusieurs reprises lors de l’échauffement car une fois la course démarrée il est regrettable d’avoir à s’arrêter pour resserrer ses lacets. Lorsque les lacets sont trop longs, il est parfois utile de faire un triple nœud. Si l’un de vos pieds est plus fort que l’autre, pensez à ajuster la pression exercée selon leurs caractéristiques. Lors de compétition sur moyenne et longue distance, le pied gonfle progressivement, il est donc important de l’anticiper lors du laçage. Si la pression exercée par le lacet est désagréable à certains endroits du pied il est conseillé de sauter l’œillet situé dans cette zone. Avant le départ, pensez à retourner vos chaussures afin d’y extraire le sable et les cailloux pouvant s’y trouver. Lacer ses chaussures est une étape important dans la préparation d’une course, sont importance ne doit donc pas être sous-estimée. Se sentir bien dans ses chaussures est l’un des éléments qui conditionnent les succès d’une épreuve sportive.

Laisser une réponse