Connaissez-vous le teqball, ce nouveau sport souvent comparé au ping-pong ?

Depuis quelques années, un nouveau sport connaît un succès grandissant à travers le monde. Il s’appelle le teqball et il est souvent comparé au tennis de table parce qu’il se joue aussi sur une table dont le design ressemble beaucoup à celle utilisée au ping-pong. Cependant, le teqball se joue toujours en équipe de deux et avec un ballon de foot. Un sport étonnant et de plus en plus populaire.

Une table de ping-pong modifiée

À première vue, la table utilisée par les joueurs de teqball ressemble parfaitement à une table de ping-pong. Pourtant, si on y prête un peu plus attention, elles sont toutes les deux assez différentes. Certes, elles ont à peu près les mêmes dimensions et un filet central les divise en deux, mais la table de teqball a des angles arrondis et une forme convexe qui donne un arrondi à son plateau.   Il faut également noter que le filet central n’est pas le même qu’au ping-pong puisqu’il est en plexiglas transparent. La solidité de la table de teqball doit aussi être plus exigeante et cette invention hongroise coûte aux alentours de 3 000 €. Les passionnés pourront se tourner vers un crédit en ligne rapide sans justificatif de salaire, mais cela reste un investissement conséquent.

Un sport surprenant

Le teqball est un sport surprenant pour bien des raisons. Le sport a été inventé en même temps que la table en 2014 par deux Hongrois passionnés de football. Les règles sont assez simples puisque deux équipes de deux joueurs s’affrontent avec une balle de football classique. En utilisant leurs têtes et leurs pieds, les joueurs doivent faire rebondir la balle sur le côté adverse de la table.   C’est donc un sport difficile à maîtriser, mais qui offre aux spectateurs de beaux moments de spectacle et d’acrobatie. Une coupe du monde a déjà eu lieu et le sport fait de plus en plus d’adeptes, notamment dans les pays passionnés par le football et les figures acrobatiques possibles avec un ballon. Sans surprise, l’équipe brésilienne est bien représentée.

Une fédération internationale et des ambitions olympiques

La fédération internationale de teqball a été ouverte à Lausanne en 2017. Cela a permis l’organisation de nombreux événements à travers le monde et le développement du sport. Cependant, ces créateurs ont désormais des ambitions olympiques qui risquent pourtant d’être rapidement contrariées par les règles imposées par le Comité international olympique.   Effectivement, l’équipement nécessaire pour pratiquer le teqball est actuellement la propriété unique des deux inventeurs. Or, le CIO exige que les sports représentés aux JO soient pris en charge par plusieurs équipementiers différents. Enfin, pour le moment, le sport est totalement mixte et les femmes jouent avec les hommes. Cela pourrait poser problème au CIO s’il constate que des inégalités physiques pèsent sur les femmes dans ce sport.
PARTAGER
Article précédentTable et raquette de Jaime Hayón

Laisser une réponse