L’ère de la balle de plastique a commencé

Le site de l’ITTF vient d’indiquer sur son site que certaines balles de ping-pong en plastique avaient remportées les onze tests de laboratoire nécessaires à leur approbation. Ces balles sont donc dorénavant approuvées. D’autres marques candidates sont attendus sous peu. Ces tests ont permis de valider la capacité de balles en plastiques à répondre aux exigences fixées par la fédération. C’était un grand défi pour les fabricants qui ont dû s’adapter et produire avec du plastique des balles répondant à des critères de rebond, de couleur, de rondeur très stricte. Afin de s’assurer que la qualité des balles sera maintenue à termes, l’ITTF a annoncé que des tests aléatoires réalisés sur des balles de ping-pong en plastique. Toutes les nouvelles balles en plastique porteront la marque « 40 + » et seront répertoriées sur la liste de balles approuvées par l’ITTF.

Balle de ping pong en plastique (40+)

Pourquoi passer des balles en celluloïd au plastique ?

Cette interdiction est en lien avec l’interdiction de produire du celluloïd par les gouvernements. Dans son rapport de fin 2011, la fédération internationale de tennis de table avait déjà indiqué : Le Comité exécutif de l’ITTF et son Comité de l’équipement va demander aux Fabricants  de balles de produire après les Jeux Olympiques de 2012 des balles de 40mm en PVC (non en celluloïd), ceci en prévision de l’interdiction totale par les gouvernements  nationaux du monde entier de produire du celluloïd.  

Laisser une réponse