Le Hardbat

Le hardbat est une discipline très proche du tennis de table. Il s’apparente au tennis de table des années 1930 à 1940 avant l’apparition des revêtements avec mousse. L’absence de ces revêtements réduit les effets de rotation sur la balle. La matériel sportif diffère de celui du tennis de table dans la mesure où le bois de le raquette (sans carbone ni autre matière fibreuse) est recouvert de revêtements en caoutchouc à picots courts et sans mousse. Les revêtements doivent être identiques des 2 côtés de la raquette, de manière à ne pas tromper l’adversaire en tournant la raquette et un fin tissu peut être ajouté entre le revêtement et le bois. raquette de hardbat "alpha" par Dunlop La hauteur des picots est comprise entre 0,9 et 1,5 mm et leur densité est de 25 à 50 sur 10 cm. Les picots doivent être arrangés de manière étagée triangulaire et le caoutchouc ne doit pas être trop adhérent. Le bois doit être collé au revêtement à l’aide de colle ou d’une feuille de colle standard mais elles ne doivent pas ajouter d’effets perceptibles à la raquette. Les colles à base de caoutchouc sont acceptées contrairement à celles à base de silicone qui pourraient ajouter de l’épaisseur. Le hardbat est très développé aux USA où il se déroulle des championnats.Les règles du hardbat sont assez proche de celle du tennis de table.
  • Il n’y a pas de temps limites pour servir. Entre la présentation de la balle et l’impact au service, la balle peut être cachée au joueur adverse.
  • Les sets se font en 21 points avec un changement de service tous les 5 points. Il est possible de réaliser des matchs en 3 ou 5 sets.
  • Un joueur peut changer de raquette entre 2 sets.
Site sur le hardbat : www.hardbat.com

Hardbat : finale du tournoi de Châlons (30/08/08)

Plus de vidéos sur le hardbat.

Laisser une réponse