Humour et tennis de table : Les images du ping

Humour Ping Pong

Gilet pare-balle tennis de table No comment

Affrontement Bush vs Kerry

Humour et tennis de table

Ils s’y mettent tous…

Humour et tennis de table

C’est un Américain, un Français et un Moldave à la recherche de l’esprit saint. Comme Jésus, ils décident de partir dans le désert, 40 jours. Les trois se rencontrent en plein désert au même endroit et Dieu leur apparaît : « Mes fils, je suis à la recherche d’un homme pour venir à ma droite et je pense choisir l’un de vous ! »

Silence… « Hummm. Mais comment vous départager ? » Silence…

« Peut-être qu’un concours ? Oui, voilà. Allez me chercher tous les trois le plus grand nombre de balles de ping-pong et revenez dans moins d’un an ici pour les compter. » L’Américain : « Yes, no problem » et le voilà courir pour bientôt disparaître à l’horizon. Le Français : « Ouais, facile » et le voilà courir pour bientôt disparaître à l’horizon. Le Moldave : « Oui une fois, sans problème » et le voilà courir pour bientôt disparaître à l’horizon.

Humour et tennis de table
Et Dieu attend 1 puis 2,3,4,5,6,7,8,9,10 mois sans ne rien voir à l’horizon, pour enfin à l’aube du 11ème mois apercevoir une multitude de petits points dans le ciel. Il regarde mieux et voit alors l’Américain à la tête d’une armée d’avions cargos chargés de balles de ping-pong. Et l’Américain largue toutes ses balles et demande à Dieu : « So, I win ? » Et Dieu : « Soit patient, il reste encore deux mois. » 12ème mois, 1er jour, Dieu et l’Américain voient des milliers de petits points à l’horizon. Ils regardent mieux et apercoivent le Français à la tête d’une armée de camions chargés de balles de ping-pong. Le Français décharge ses balles et demande à Dieu : « Alors j’ai gagné, je suis le meilleur ? » Dieu lui répond : « Attendons encore tous les trois, il reste un mois » Et les trois attendent un mois encore, rien toujours rien. L’Américain et le Français demandent à Dieu de prendre sa décision, mais Dieu leur répond : « Encore une heure mes fils. » Et enfin, à la dernière minute, ils voient un point à l’horizon, un tout petit point, et plus il se rapproche et plus ils découvrent le désastre. Le Moldave n’a plus qu’une jambe. Il lui manque un oeil. Il a la tête en sang et les vêtements en lambeau. Il porte un sac énorme sur le dos. Le Moldave s’approche de Dieu et lui dit en jetant le sac à ses pieds : « FIEN, LES FOILA LES HOUILLES DE KING-KONG… »
 

Always ready to win

Humour et tennis de table

Evolution de l’homme

Humour et tennis de table

Relanceuse un vrai canon…à balles

Humour et tennis de table

Laisser une réponse