Les revêtements pour raquette de Tennis de Table

Choisir ses revêtements

Le choix d’un revêtement de tennis de table dépend de l’usage, donc du niveau du joueur et des sensations souhaitées. Les types de revêtements de raquettes se répartissent selon les stratégies désirées : offensif, allround (polyvalent), défensif et initiation.

Un revêtement est composé d’une couche de mousse qui est en contact avec le bois, recouverte d’un caoutchouc, parfois appelé topsheet. La feuille de caoutchouc est lisse d’un côté et recouverte de l’autre par de petites pointes que l’on appelle picots. Les picots peuvent être tournés vers l’intérieur, coté mousse, on parlera alors de revêtement de type « backside », ils peuvent au contraire être orientés vers l’extérieur, au contact de la balle.

Revêtement backside avec sa mousse (orange)
Revêtement backside avec sa mousse (orange)

La mousse, située entre le bois et la feuille de caoutchouc joue un rôle déterminant dans la rapidité et la précision. Le revêtement ne doit pas dépasser 4mm d’épaisseur (mousse + caoutchouc). Généralement, plus la mousse est épaisse et plus l’effet catapulte est important. Comme le bois, le revêtement se caractérise par des propriétés de contrôle et de vitesse. A cela s’ajoute l’adhérence qui permet de générer des effets. On évalue à 80% l’incidence d’un revêtement sur le jeu.

   

Principales caractéristiques d’un revêtement

Sur les emballages et dans les fiches « produits » on retrouve souvent les caractéristiques suivantes :
  • Vitesse : capacité de renvoyer plus vite ou plus fort la balle (+ difficile à jouer)
  • Contrôle : capacité à placer la balle avec précision (+ facile à jouer)
  • Adhérence : capacité du revêtement à donner de l’effet à la balle

Quand la vitesse augmente, le contrôle diminue et inversement.

L’adhérence est liée de façon plus complexe à la vitesse et au contrôle. Ainsi, il existe des revêtements très adhérents et très rapides et des revêtements très adhérents avec beaucoup de contrôle et donc moins rapides. Attention aux valeurs indiquées par les équipementiers sur les emballages ! Je vous conseille de vous baser d’avantage sur les avis utilisateurs souvent plus objectifs. Et puis une plaque n’est pas seulement une affaire de chiffres, c’est aussi une affaire de goût qui résulte d’un jugement personnel.

Les types de revêtements

Il existe deux grandes familles de revêtement de tennis de table : Les revêtements avec picots intérieurs (tournés vers le côté bois) :
  • Les « backsides » sont les revêtements les plus utilisés toutes stratégies de jeu confondues. Les picots sont tournés vers l’intérieur, la balle rentre en contact avec le caoutchouc.
  • Les « anti-tops » sont lisses, sans adhérence, et sont utilisés en raquette combi (sur un côté seulement)
Les revêtements avec picots extérieurs :

revêtement à picot vs backsideIls peuvent être utilisé sans mousse, on les appelle alors picot « sec ». Le picot sec, moins rapides est surtout utilisé en défense. Avec une mousse, ils sont plus rapides et selon la longueur des picots on parlera de « long » ou mi-long. Le « mi-long » est plus offensif qu’un « long » et dans les deux cas, les caractéristiques de la mousse influent sur la vitesse.

Les pongistes utilisant des picots jouent plutôt en bloc à table ou défensif. Un revêtement à picots longs permet un jeu défensif ou polyvalent. Avec des picots mi-longs, le jeu est plutôt défensif. En substance, il existe :
  • picots secs : excellent contrôle, très peu utilisés dans le jeu moderne
  • picots courts (soft) : plus rapide que les backsides à qualité égale, bon contrôle, pas adhérents
  • picots longs : offensifs ou défensifs, utilisés en raquette combi
  • picots mi longs : compromis entre soft et picots longs
Revêtements à picots de longueurs différentes
Revêtements à picots de longueurs différentes

Les revêtements de type soft

Les revêtements « soft » sont utilisés en contre, dans un jeu près de la table, et en combinaison avec les « backsides ». Les « soft » sont constitués de picots tournés vers l’extérieur. Généralement la mousse est dure et le caoutchouc très élastique. Ils privilégient d’avantage la vitesse que l’effet et sont peu sensibles aux effets adverses. Le soft est facilite les retours de services avec beaucoup d’effet, les pongistes les utilisant ont tendances à jouer plus en vitesse. Si vous jouez contre un « soft », évitez les balles rapides et privilégiez les balles molles.

Les revêtements de type « Anti »

Les « anti » sont constitués de picots tournés vers l’intérieur. Le caoutchouc est très lisse ce qui le rend insensibles aux effets de l’adversaire. Comme les picots, l’anti est souvent utilisé en combinaison d’un backside. L’anti facilite les remises de services et les top spins adverses.

Systèmes de jeu

Afin de classer les revêtements par catégorie, les fabricants mentionnent généralement le système de jeu en rapport avec les caractéristiques.
  • offensifs : rapides pour les attaquants, adhérents pour les top spineurs.
  • offensifs allround : rapides mais + de contrôle
  • allround : jeu mixte, bon équilibre entre vitesse, adhérence et contrôle
  • défensifs : beaucoup de contrôle,adhérents, peu rapides
  • spéciaux (concerne les revêtements) anti tops pas d’effets, et picots longs effets spéciaux.

Tableau comparatif des revêtements de tennis de table avec indice de performance

 

Ce qui est important c’est la combinaison réussie du bois et des revêtements. Vous devez accorder au bois les qualités des revêtements. Combinez au besoin des revêtements différents sur les deux côtés de la raquette. Vous pouvez ainsi profiter pleinement de votre point fort en coup droit et compenser une faiblesse au revers. Le choix d’un revêtement approprié peut faire gagner des points.

N’oubliez pas qu’un bon revêtement pour un joueur de tennis de table peut s’avérer moins performant pour un autre, aussi ne manquez une occasion d’en essayer de nouveaux pour vous faire une opinion. Attention également aux caractéristiques de performance affichées par les fabricants car elles font partie du marketing et sont donc à prendre avec du recul. N’hésitez pas à déposer un avis sur les fiches matériel du pongiste et bon ping à toutes et à tous.

Questions diverses

Qu’est ce qui rend un revêtement adhérent ?

L’adhérence d’un revêtement est la conjonction de plusieurs facteurs : La nature chimique du caoutchouc et des pigments qu’il contient et la dureté du caoutchouc qui déterminera l’enfoncement, donc le temps de contact de la balle avec le revêtement et la possibilité de faire tourner celle contre initiative. D’autre part, une grande adhérence, si elle permet d’imprimer de fortes rotations, fait par ailleurs subir fortement les rotations produites par l’adversaire.

Les principales marques de revêtement

Parmi les fabricants les plus populaires, on peut noter :
  • Revêtements européens : Cornilleau, Tibhar, Joola, Stiga
  • Revêtements japonais : Butterfly, Yasaka
  • Revêtements chinois : Double Fish, double Happiness

Qu’est ce qui impact la sensation de jeu ?

La nature du revêtement (Synthétiques ou naturels, le caoutchouc et la mousse) sont à l’origine des sensations de jeu : de la tendresse pour une sensation maximale ou dur pour les jeux agressifs, une adhérence collante pour les joueurs aimant mettre beaucoup de rotation dans leur jeu.

Qu’est ce qu’un revêtement à effet de colle ?

Depuis l’interdiction des colles rapides sont interdites, les fabricants se sont efforcés de proposer des solutions alternatives et proposent des revêtements à stockage d’énergie. Soit dit au passage, aucun de ces revêtement ne remplace la colle rapide, mais certains s’en approchent de plus en plus. Ces plaques sont conçues pour être élastiques et plus tendres afin d’avoir un effet catapulte proche de celui de la colle rapide.

Les différents fabricants (Yasaka, Donic, Joola, Andro, Tibhar, Butterfly…) ont donné des noms différents pour désigner cette même technologie : Tensor, D.Tecs, SPI, High Tension, Tension Power…

 

1 commentaire

  1. Bonjour. Je voudrais savoir si un fabricant ferait encore des mousses bleues ou vertes comme avant que ça ne soit plus homologué par la fédé. Dans l’attente merci

    Fred

Laisser une réponse