Que prévoit la loi contre le dopage ?

dopage dans le sport

  • Le dopage fait l’objet d’interdictions nationales et internationales dans le domaine du sport. Contrairement au idée reçues, le cyclisme ne serait pas le sport le plus touché par le dopage. Il serait selon cet article du Monde précédé du Rugby.
  • Chaque fédération applique les conventions internationales réglementant le sport, notamment celles du Comité international olympique (CIO).
  • Le code mondial antidopage détermine que lorsqu’un athlète est testé positif lors d’une compétition, tous les résultats acquis lors de ladite compétition sont automatiquement invalidés. Les sanctions de base sont de deux ans de disqualification pour une première violation de dopage et la disqualification à vie pour une deuxième infraction.
  • Les substances dopantes sont souvent des médicaments. Ainsi, au Canada, en dehors des normes sportives, l’usage, la distribution et le transport de ces substances sont régis par la Loi sur  les aliments et drogues et la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.
  • Les stéroïdes anabolisants sont inscrits à l’annexe IV de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances. De plus le trafic non autorisé, la possession en vue d’en faire le  trafic, la production, l’importation et l’exportation des stéroïdes anabolisants, et la possession en vue d’en faire l’exportation sont illégaux.

Le dopage sur le site du minitère des sports :Lutte contre le dopage ainsi que la liste des substances dopantes (interdites).

Laisser une réponse