Une autre raison d’aimer le Ping-Pong

J’ai beaucoup de bons souvenirs d’après-midi et de soirées d’été passée avec mon père et les voisins en jouant sur la table de ping-pong familiale installée dans mon jardin. Que ce soit les petits tournois qui ont attirés tout le quartier ou les matches improvisés entre amis, le tennis de table a toujours été un sport amusant. Mais j’étais loin de penser que, ce qui semblait être un jeu simple, pourrait améliorer la santé jusqu’à ce que j’intègre le club de Ping-Pong de mon école. Comme la plupart des clubs, les premières cessions ont attiré une foule d’adolescents curieux, et plus l’année avançait plus la fréquentation du club diminuait ! Finalement, seule une dizaine de participants fidèles étaient toujours présents en fin d’année. Avec le recul, je suis vraiment surpris de constater que la quasi-totalité d’entre eux étaient des étudiants ayant des besoins spéciaux. Et je me demandais pourquoi.

Différentes recherches scientifiques ont établi ping-pong dans le jardin que le tennis de table est un « sport de cerveau ». Il active en effet différentes parties du cerveau simultanément et stimule la conscience globale, tandis que son rythme rapide permet d’aiguiser la vigilance et la prise de décision.

Wendy Suzuki, Ph.D., professeur de neurosciences et de la psychologie à l’Université de New York, cite des avantages impressionnants et variés du sport:

« Au Ping-pong, nous améliorons les fonctions motrices, les fonctions liée à la stratégie, et les fonctions de la mémoire à long terme. L’imprévisibilité et une vitesse élevée de jeu nécessitent l’agilité mentale et physique.

Elles nécessitent de prendre des décisions rapides, qui exercent un contrôle de la motricité fine. Le développement de la coordination œil-main quant à lui peut aider à améliorer le fonctionnement du cortex moteur primaire et du cervelet. »

Le Ping-pong peut également aider à diagnostiquer le TDAH, l’autisme et la dyslexie. Dans le cadre de ce jeux qui nécessite une coordination main-œil,  le suivi des mouvements de l’œil lors d’échanges de balle contribue à détecter de façon précoce ces différents troubles. Rob Bernstein, un autiste et spécialiste d’Asperger, a utilisé le tennis de table lors d’ateliers avec les enfants handicapés afin d’améliorer leurs compétences sociales et motrices. Selon lui le Ping-Pong est une occasion idéale pour aider ces enfants à gérer les interactions sociales . Ils doivent en effet être en mesure de féliciter leur adversaire lorsque celui-ci marque un point.

 Les élèves de mon club ont joué avec enthousiasme et coopération, même si, au moment de rejoindre le groupe ils y avaient quelques problèmes de « connexion » les uns avec les autres. Cette activité fut non seulement amusante pour eux mais constitua également une activité socialement stimulante qui leur a permis d’interagir les uns avec les autres.

 Mais les avantages ne se limitent pas là. Les patients souffrant de maladies telles que la maladie d’Alzheimer ont également été aidés par des programmes utilisant le Ping-Pong. Une étude clinique 1997 au Japon a mis en évidence que les personnes atteintes de maladies du cerveau et jouant au tennis de table, ont bénéficié d’un coup de pouce qui a contribué à limiter la démence et la dépression.

L’étude a révélé que les pongistes âgées jouant au ping-pong ont tendance à connaître des améliorations fonctionnelles dans les lobes frontaux du cerveau, qui régissent la prise de décision, la résolution de problèmes, et les mouvements volontaires. Les patients qui sont passés par un programme de réhabilitation par le tennis de table ont également tendance à être moins dépendants des fauteuils roulants.

Ces effets observés sur la santé ont incité la création de programmes thérapeutiques s’appuyant sur le tennis de table. Maintenant, lorsque je prends ma raquette de ping-pong, je pense parfois à tous les avantages sociaux, sportifs et cognitifs de ce jeu simple et amusant. Qui aurait pensé que l’envoi d’une petite balle blanche au-dessus d’un filet puisse accomplir tant de choses ?

Laisser une réponse