S’entrainer de chez soi

Le titre est volontairement un peu provoc’ mais sachez néanmoins qu’il peut être utile de s’entraîner chez soit essentiellement pour des raisons liées aux conditions météorologiques. En cas de neige, de pluie battante ou de grand froid on est bien chez soi ! S’entrainer à la maison peut s’avérer utile également en cas de convales­cence ou de blessure.   Que vous viviez dans un studio ou dans une grande maison, il ne suffit que d’un peu d’espace pour réaliser des assouplissements ou se renforcer musculairement. Alors profitez-en ! Étirez les ischio-jambiers, les quadriceps, les adducteurs, les mollets et le pyramidal (fessiers). Renforcez vos muscles en privilégiant ceux qui sont peu sollicités par la course à pied comme ceux de la partie supé­rieure du corps (abdominaux, lombaires, dos, épaules, bras et pectoraux). Munissez-vous d’un tapis de sport qui amortira la dureté du sol lors de certains exercices. Si vous disposez d’un vélo d’appartement, travaillez vos quadriceps et améliorez la performance de votre système cardio-vasculaire. Veillez sur ce point à ce qu’il y ait un minimum de résistance afin que les genoux puissent travailler dans de bonnes conditions. La corde à sauter est également un élément de préparation physique très utile car elle permet de « travailler le cœur » tout en renforçant les muscles inférieurs. Afin de répondre à vos besoins en oxygénation, pensez à laisser rentrer suffisamment d’air frais en ouvrant une fenêtre. La préparation physique, chez soi, est donc chose possible à condition de connaitre un minimum son corps.

1 commentaire

  1. Je suis plutôt partisan du sport à l’extérieur sauf quand il pleut. Mais il faut reconnaitre que le vélo d’appartement et le tapis de course peuvent dépanner.

Laisser une réponse