Table « miroir » de Ron Arad

Cette table est tout simplement magnifique. Son effet miroir trompeur et ses lignes incurvées en font une œuvre d’art qui renvoie le pongiste face à lui même comme s’il devrait affronter deux adversaires.

Ce designer basé à Londres nous offre une vision du monde bien à lui avec des chaises dans toutes les formes et tailles, d’une empreinte de pouce géante à un siège d’automobile récupéré.

Il y a aussi une grande bibliothèque ronde roulant sur les rails (avec des livres), et un magnifique lustre en cristal qui affiche les messages envoyés à partir de téléphones mobiles. (Apparemment c’est le seul lustre avec son propre numéro de téléphone.). Dans une approche plus interactive, le créateur conçoit également cette table de ping-pong au design bien spécifique.

Le travail d’Arad est à la fois élégant et amusant, et je vous recommande, lorsque l’occasion se présente, de visiter ses expositions.

Table de ping-pong miroir incurvé
Table de ping-pong miroir incurvé

Ron Arad est un designer israélien reconnu depuis les années 1980. Il signe notamment ses premiers succès avec, entre autres, les fauteuils Rover et le Well-Tempered Chair, puis avec l’emblématique étagère Bookworm originellement en acier puis fabriquée en plastique par Kartell.

Ron Arad utilise des technologies et des matériaux avec des modalités et des formes tout à fait nouvelles. Manipulation, transformation et expérimentation sont les maître-mots de l’esprit de ses créations. Son design se caractérise par des formes pures, non conventionnelles et un goût pour les courbes qui le place dans la lignée des designers sculpteurs. Sa démarche est en effet plus celle d’un artiste que d’un designer industriel, en témoignent le côté objet unique de ses créations, et le fait que leur fonction n’est pas un critère de premier ordre dans le processus de création.

 

Laisser une réponse