Ces tables interactives qui pourraient changer notre façon d’apprendre à jouer

Depuis quelques années, de nouvelles tables de ping-pong interactives voient le jour, embarquant des fonctionnalités très utiles pour mesurer sa qualité de jeu et identifier ses défauts. Bien qu’il s’agisse encore de prototype, elles en disent long sur le potentiel que pourraient apporter ces tables intelligentes.

Certains se souviendront de la table ping-pong-++ mise au point en 2012 par le MIT Media Lab et qui servait de support à des informations sur le jeu via un système de projection.

table de ping-pong intelligente

Tables de Thomas Mayer, un étudiant de l’Université du Design Schwäbisch Gmünd en Allemagne.

Ces tables d’un nouveau type permettent de suivre la balle en temps réel et d’afficher des statistiques directement sur la table. En outre, les joueurs peuvent utiliser l’interface de projection pour matérialiser de nouveaux obstacles sur la surface de la table et travailler des exercices spécifiques. Les tables interactives comportent également des routines spécifiques destinées à travailler certaines techniques. On y trouver par exemple, des exercices de placement de balle lors du service. Il est donc possible de travailler de façon très précise certains gestes et de mesurer la précision avec laquelle vous les réalisez.

Aperçu des statistiques d'un joueur de tennis de table
Aperçu des statistiques d’un joueur de tennis de table

Ce qui rend ces tables particulièrement intéressantes est qu’elles permettent également de créer des profils de joueurs, ce qui signifie qu’elles mémorisent vos scores. Le programme utilise ensuite les données recueillies pour produire des tableaux de bord pour aider les formateurs et les joueurs à choisir les exercices ou analyser un match en temps réel.

La table de Thomas Mayer permet aux pongistes de concourir dans différentes disciplines les uns contre les autres, puis de comparer leurs performances. C’est un outil de formation idéale pour les professionnels et un amusement puissant pour les nouveaux arrivants.

Le modèle de table de Thomas Mayer utilise deux caméras Playstation CL-oculaires qui suivent le mouvement de la balle, et un projecteur HD pour les visualisations en temps réel. On peut s’attendre à terme, à des modèles utilisant des capteurs placés sur la table et une surface retro-éclairante.

L’une des difficultés avec ces tables résident en le manque de visibilité dans une pièce éclairée.

Le projet de Thomas Mayer est un excellent exemple d’une autre rencontre passionnante entre les mondes du sport et de la technologie. « Quand j’ai commencé à implémenter le jeu avec obstacles, je me suis aperçu que l’on peut changer l’ensemble des règles » écrit Mayer. L’intégration de nouveaux éléments de jeu réexaminerait les règles conventionnelles en tant que telle.

3 COMMENTAIRES

  1. Je trouve l’idée géniale mais la techno employée pas très mature car si j’ai bien compris il faut un projeteur donc pas pratique pour le commun des mortels. Lorsque la table pourra diffuser directement des informations se sera une petite révolution

Laisser une réponse