Re:Re: Alimentation et compétition de tennis de table

#3417

4_etoiles
Participant

Avant l’effort il faut préparer l’organisme et lui permettre une fabrication un peu plus importante que d’habitude de nutriments qui seront directement assimilés lors de l’exercice (glycogène).
Le dernier repas important doit être pris au moins 3 heures avant et doit être facile à digérer.

4 rations de glucides
1 de crudité (légumes « natures »)
1 de crudité (légumes verts cuits)
1 de féculent (pain, légumes secs, riz, pâtes)
1 de « sucreries » (gâteau, bonbon, chocolat)
2 rations de protides
1 de protides laitiers (lait, fromage)
1 de protides non laitiers (viande de préférences)
1 ration de lipides
1/2 de graisse animale (beurre)
1/2 de graisse végétale (huile)

Il est indispensable d’apporter au repas précédent la compétation : du sel de sodium (saler ses aliments plus que d’habitude), des fruits et jus de fruits (sauf les jus d’agrumes qui peuvent provoquer des brûlures d’estomac)