Points de coté

Ce sujet a 9 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Christopher, il y a 7 ans et 7 mois.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #3236

    Bonjour,

    J’ai très vite des points de coté (après moins de 30 minutes de TT).
    Le problème c’est que c’est presque systématique, donc pendant les compétitions ça craint.
    Ceci peut t-il avoir un lien avec le stress ?
    Je suis preneur de tous vos trucs
    Merci d’avance

    #3775

    reve-halong
    Participant

    Ca t’arrive aussi en compétition ?
    Tu t’échauffes comment ?

    #3773

    Oui
    C’est un vrai handicape, car le juge arbitre s’en fou pas mal
    j’essaie malgré tout de rester dans le match

    #3774

    Taulasole
    Participant

    Ca m’arrive aussi parfois durant l’effort et est souvent sans gravité .

    #3777

    4_etoiles
    Participant

    Je crois qu’il y a plusieurs type de points de coté (sans gravité ou avec des douleurs évocatrices d’une urgence médicale comme l’appendicite ,la péritonite ou l’infarctus du myocarde)

    #3778

    4_etoiles
    Participant

    Boire de l’eau permet il d’éviter le point de coté ?

    #3776

    4_etoiles
    Participant

    Les causes des points de côté peuvent être différentes. On peut faire la distinction selon leur emplacement.
    Exemple :
    Les points de côté claviculaires et sous les cotes ont une origine circulatoire
    Le foie ou la rate, gorgés de sang, perturberaient la mécanique respiratoire du diaphragme, la douleur apparaissant alors soit en arrière de la clavicule soit au niveau des côtes. Le diaphragme , trop sollicité par les efforts respiratoires lors de la course pourrait aussi causer ce type de point de côté

    Les points de côté aux intestins sont dues à une dilatation de gaz au niveau du gros intestin.

    Si le point de coté se situe à droite ou à gauche au niveau des coudes c’est lié à une paralysie du tube digestif , par manque de sang (ischémie) lors de l’effort. D’autres facteurs, liés à l’alimentation , peuvent également entrer en compte.

    #3779

    salome
    Participant

    Salut,
    Il parrait que si la douleur est sous le sternum et au-dessus du nombril, c’est que l’estomac n’a pas terminé sa digestion :
    Il faut en général attendre trois heures entre la fin du dernier repas et le sport

    #3780

    En cas de douleurs d’origine intestinale, il faut boire de l’eau, par petites gorgées et régulièrement.
    En cas de douleur intense persistant malgré l’arrêt de la course, avec un ventre dur, je pense qu’il faut consulter un médecin

    #3781

    Christopher
    Participant

    Moi c’est après un effort intense + d’une heure.
    En buvant entre les matchs je limite l’apparition des points de cotés.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.