Le top spin revers

Le top spin permet d’exercer une rotation sur la balle dans le but de déstabiliser l’adversaire. Ce coup a vue le jour assez récemment en Allemagne dans les années 60 puis se développa en Hongrie grâce à des joueurs tels que Istvan Jonyer.

Aujourd’hui, il est principalement utilisé par les attaquants pour déborder et surprendre leur adversaires et même les défenseurs modernes l’utilisent pour se sortir de certaines situations.

Les jambes doivent être parallèles et au même niveau face à la table. Elles doivent être semis-fléchies. Les épaules quant à elles doivent être légèrement fléchies et le poignet cassé vers le bas. Dès le rebond de la balle sur la table, vos jambes et épaules remontent en même temps. Le bras se déplie du côté de l’avant bras du poignet afin d’exécuter un mouvement de bas en haut vers l’avant afin de frotter la balle au sommet du rebond et finir légèrement tendue en direction du placement souhaité.

Contrairement au revers, l’impact de la raquette sur la balle se fait au sommet du rebond en raison de la vitesse de la balle et du temps d’exécution du mouvement. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de s’éloigner légère de la table.

Quelques conseils : Il ne faut pas basculer le dos en arrière lors de l’exécution de ce mouvement. Le poids du corps doit rester au centre et avec la pratique cela finira par être naturel. Un autre défaut fréquent est de ne pas frapper la balle au moment optimal, c’est à dire au sommet du rebond. Si c’est le cas, le top spin revers en devient beaucoup moins efficace. Il faut anticiper la hauteur de la balle afin de bien positionner le corps et frapper la balle au meilleur moment.

Dans cette vidéo, Jean-Philippe Gatien explique la technique du top spin revers

Voici maintenance quelques photos de Ma Long en train de réaliser un Top Spin ReversMa Long réalise un Top Spin ReversMa Long réalise un Top Spin Revers

Ma Long réalise un Top Spin Revers Ma Long réalise un Top Spin ReversMa Long réalise un Top Spin Revers

PARTAGER
Article précédentLe panier de balle
Article suivantLe revers

2 COMMENTAIRES

  1. C’est un question de timing. Perso, j’essaie de bien pousser sur les jambes un peu avant l’impact, pour faire remonter la balle et d’avoir un coup de poignet très rapide (j’arme un peu le poignet et le relâche un peu avant le contact avec la balle).

Laisser une réponse